Le renouveau du modèle de développement marocain nécessite une nouvelle génération de réformes à caractère transversal (universitaire)

Le renouveau du modèle de développement marocain nécessite une nouvelle génération de réformes à caractère transversal (universitaire) 24 Juillet 2018

 Rabat  -  Le renouveau du modèle de développement marocain, qui a atteint toutes ses limites, nécessite le lancement d’une nouvelle génération de réformes à caractère transversal permettant notamment la conciliation entre croissance économique, bien-être du citoyen et justice sociale, selon M. Omar Hniche, professeur de l’enseignement supérieur à l’Université Mohammed V de Rabat. 24 Juillet 2018"Notre modèle de développement actuel s’est essoufflé au fil des années et n'arrive plus à satisfaire les besoins des citoyens, à répondre à toutes leurs attentes, à réduire les inégalités sociales et les disparités aggravées entre les territoires et à réaliser la justice sociale", a relevé M. Hniche dans un entretien accordé à la MAP, estimant qu'il est temps de revoir ce modèle et de ne pas le confondre avec le modèle de croissance.En effet, il s'agit "de réfléchir à une approche globale de développement socio-économique et à un véritable projet de société authentique plutôt que de chercher à établir des mécanismes visant la seule croissance économique", a-t-il expliqué.C'est dans ce sens que M. Hniche, également directeur du Centre interdisciplinaire de recherche en performance et compétitivité (CIRPEC) et chef du département d’Economie et de Gestion à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociale- Souissi, a fait observer que le modèle de développement marocain a besoin de nouvelles réformes qui devraient, entre autres, "garantir l’égalité des chances et des opportunités à l’ensemble des citoyens et réduire les inégalités dans leurs dimensions économiques, sociales et territoriales".Ces réformes, a-t-il poursuivi, devraient également permettre la refonte des choix macroéconomiques du pays en termes de politiques économiques notamment celles monétaire, fiscale et budgétaire ainsi que de replacer l’action de l’État en lui permettant d'assumer véritablement son rôle moteur sur le plan socio-économique.Il s'agira également de renforcer la gouvernance des services publics et de mettre en place une administration publique moderne et citoyenne qui servira d'outil performant de développement économique d'une part et de satisfaction des besoins de la population d'autre part, a-t-il renchéri.Les mêmes réformes devraient contribuer, selon le professeur universitaire, à renforcer la responsabilité sociale et citoyenne des entreprises privées, renforcer la compétitivité du secteur privé qui doit être innovant et créateur de richesses et repenser le processus d’ouverture et d'intégration du Maroc dans l’économie mondiale.Il est aussi question, a précisé M. Hniche, de renforcer la concurrence, lutter contre les rentes, les monopoles, les ententes et la corruption, ainsi que de mettre en place des politiques sectorielles cohérentes entre elles et de réorganiser les territoires à travers une régionalisation efficace.M. Hniche a dans ce sens, noté que dans le renouveau du modèle de développement marocain, il est nécessaire d’asseoir les bases d'une croissance économique durable et inclusive, d’accélérer la modernisation de la société, de renforcer l’Etat de droit et de lier la responsabilité à la reddition des comptes, ainsi que de prendre les mesures nécessaires pour le respect des équilibres écologiques et la préservation de l’environnement.Selon lui, ce renouveau devrait aussi se baser sur le développement du secteur coopératif, de l'économie sociale et solidaire, et du capital humain, outre la promotion des métiers mondiaux du Maroc, en particulier, l'aéronautique et l'automobile."Le modèle de développement doit constituer un cadre de référence pour les décideurs avec un ensemble d'orientations stratégiques à suivre et dans lesquelles doivent s'inscrire toutes les réformes structurantes", a-t-il recommandé.

Category: 

 

Objectifs généraux

Le Centre de Recherche " CIRPEC", a pour mission de promouvoir la recherche sur les déterminants, le contexte et les impacts de la compétitivité. Une attention spéciale est portée au rôle des dimensions économique, sociale, sociétale, politique, managériale et juridique de la performance comme déterminants importants de la compétitivité.

 

CONTACTEZ-NOUS

Avenue Mohammed Ben Abdallah Ragragui Al Irfane. BP 6430 Rabat Instituts Rabat

Tel/Fax: 00212 5 37 67 17 19